La médiation

C’est quoi

 

La médiation consiste à créer un espace de parole et d’écoute, dans le but de faciliter la conclusion d’un accord entre deux ou plusieurs parties qui vivent un conflit. Outre le rétablissement des liens sociaux, la médiation représente pour les parties un important gain financier et de temps par rapport à d'autres moyens de résolution de conflit.

 

Dans quelles situations

 

Les domaines d’application de la médiation sont pratiquement illimités :

  • familial (par exemple lors d’une séparation),
  • scolaire (par exemple un problème relationnel entre élèves et/ou avec le corps enseignant),
  • professionnel (par exemple en cas de conflits entre collègues et/ou le management),
  • de voisinage (par exemple un conflit vécu dans une PPE), etc.

 

Conditions 

 

Pour que le processus puisse s’installer, quelques conditions sont nécessaires:

  • l’adhésion des parties en cause,
  • l’engagement à respecter la confidentialité sur tout ce qui est traité,
  • le respect mutuel et...
  • ...la bonne volonté

  

Comment ça se passe

 

Les parties du conflit sont en principe convoquées ensemble par le médiateur, dans son cabinet. Lors des séances (normalement entre 2 et 5) le médiateur invite les protagonistes à exprimer les faits ainsi que les ressentis, dans un climat de confiance. Les besoins respectifs ayant pu être nommés et entendus dans le respect mutuel, les parties peuvent établir les modalités pratiques de leur accord futur. Le rôle du médiateur consiste à faciliter le rétablissement des conditions pour une nouvelle communication entre les protagonistes d’un conflit et de garantir le respect du cadre. Le médiateur ne suggère pas de solutions, au besoin, il vérifie avec les parties l'applicabilité des règles contractuelles convenues.

 

Avantages

 

  • la durée du processus est courte et les coûts moindres,
  • les solutions trouvées sont celles décidées par les parties après discussion, donc elle sont effectivement acceptées et réalisables,
  • une éventuelle procédure légale (par exemple une instance de divorce) est mise en suspens pendant la médiation et pourra se poursuivre sur de nouvelles bases,
  • elle offre la possibilité de comprendre les raisons du conflit, grâce à une discussion franche.