La relation d’aide 


La relation d’aide selon l’Approche Centrée sur la Personne (Carl Rogers 1902-1987) 

 

 

C’est quoi 

 

L'approche centrée sur la personne (ACP) est une forme scientifiquement reconnue de psychothérapie et est adaptée au traitement de problèmes psychiques. Elle met l'accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et la personne (le client): écoute empathique, authenticité et non-jugement.  L’ACP part du principe que tout être humain a les ressources ainsi que la capacité de se réaliser et de croître ses ressources (tendance à l’auto-actualisation). L’effet de la thérapie et de la relation centré sur la personne repose donc essentiellement sur l’attitude du thérapeute et non pas sur un savoir théorique et une capacité de diagnostic des troubles du client, ni sur des compétences d’utilisation de techniques thérapeutiques.

 

 

Dans quelles situations

 

Tout dysfonctionnement psychique est considéré comme l’expression d’un blocage de la tendance à l’auto-actualisation et la thérapie et la relation centrée sur la personne s’appliquent à toute situation qui a comme conséquence une distorsion de cette tendance.

 

En partant d’un événement, comme par exemple:

  • le deuil suite au décès d'un-e proche,
  • la séparation avec un-e conjoint-e,
  • les problèmes su travail (relationnels, professionnels, la perte de son poste, etc..),
  • la difficulté à gérer le stress,
  • des difficultés comportementales, liées par exemple au repli sur soi-même, la difficulté à dire "non", l'impossibilité à exprimer ses besoins, la solitude, etc.,
  • une réaction comme par exemple un acte violent,

l'accompagnant (le praticien en relation d’aide) peut accompagner la personne (le client) dans l’exploration de lui-même. L’accent est mis sur la résolution de problèmes. 

 

 

Conditions 

 

Il n'y a aucune condition ou contre-indication à suivre un accompagnement centré sur la personne, hormis le souhait du client pour chercher des solutions réellement praticables pour résoudre une situation difficile.   

 

 

Comment ça se passe

  

L'accompagnement se passe selon ce qui est convenu entre le client et l'accompagnant, en principe durant des rencontres ou par téléphone, pendant une période limitée (entre 2 et 5 séances). 

 

Le client choisit librement le thème qui le préoccupe dans le présent et l'accompagnant favorise l'exploration et l'expression volontaire de toutes les facettes de cette situation, sans forcer, jusqu'à ce que la personne puisse élaborer une solution possible et réalisable, selon ses propres moyens. L'accompagnant ne suggère naturellement aucune solution, le client étant l'expert de lui-même, au centre de son propre processus de résolution du problème et ayant les ressources pour trouver sa propre solution.

 

 

Avantages

 

A' la différence par exemple de la psychothérapie, la relation d’aide/consuelling a comme objectif de modifier la situation de vie et résoudre les problèmes, a une durée limitée, voir brève, et s'organise selon les besoins de la personne.